Close

4 règles essentielles pour rédiger un bon article !

La rédaction d’un article obéit à quelques règles simples qu’il faut appliquer à la lettre pour maximiser la pertinence de votre article, favoriser le confort de lecture et encourager la poursuite de la lecture. Voici cinq règles essentielles auxquelles aucun rédacteur ne doit déroger !

1. Respectez la règle des « 5 W »

La règle des « 5 W » est la règle d’or du journalisme. C’est la première chose que l’on enseigne dans toutes les écoles de journalisme et une règle à laquelle il ne faut jamais déroger. La règle des « 5 W » – What, Who, Where, When, Why – consiste à apporter des réponses à cinq questions essentielles qui constituent la base de votre information. Quoi ? Qui ? Ou ? Quand ? Pourquoi ? Autant de questions auxquelles tout rédacteur se doit de répondre lorsqu’il produit un article, et ce, quelle que soit la nature du sujet choisi. Le rédacteur doit à tout prix chercher à connaître ces cinq renseignements avant de commencer la rédaction de son article.

2. Respectez la règle de la pyramide inversée

C’est une autre règle journalistique que l’on enseigne dans les écoles de journalisme et qui est valable pour n’importe quel article, qu’il s’agisse d’un support papier ou du web. Le lecteur doit tout de suite prendre connaissance des informations importantes ! Le schéma de la pyramide inversée vise donc à transmettre l’information la plus importante dès la première phrase en partant de quelque chose de général vers quelque chose de plus particulier. Le rédacteur doit progressivement détailler ses propos et apporter des informations complémentaires au fil de sa rédaction.

3. Utilisez un vocabulaire simple et un style direct

N’utilisez pas des termes trop techniques ! Cherchez à simplifier votre pensée, usez de structures grammaticales simples et d’un vocabulaire courant. Faites des phrases courtes et concises avec une seule information par phrase. Pour que votre article soit partagé et qu’il soit apprécié, il doit avant tout être compris. Ce travail de simplification revêt une autre utilité pour le rédacteur : cela vous permet de tester votre connaissance sur le sujet et de vous assurer que vous en avez parfaitement compris le sens. Si vous ne pouvez pas simplifier une pensée ou résumer un sujet complexe, c’est que vous ne l’avez pas bien compris. Après avoir rédigé un article, posez-vous toujours cette question : un enfant de 5 ans comprendrait-il mon article ? Si la réponse est non, c’est qu’il faut le retravailler !

4. Soignez vos titres, chapôs et intertitres

La structure d’un article suit toujours le même schéma : un titre, un chapô, des intertitres. Bien entendu, il est conseillé d’insérer un visuel, une infographie ou une vidéo pour compléter vos informations. Cette structure générale apporte un confort de lecture à vos lecteurs et permet au moteur de recherche de saisir les informations clés présentes dans votre article.

le titre : préférez un titre informatif limité à 70 caractères ! Le lecteur doit immédiatement savoir si l’article est susceptible de l’intéresser ou non. Il doit être limité à 70 caractères.

le chapô : résumez votre article en moins de 200 caractères ! Le but du chapô est de synthétiser votre article en donnant les informations essentielles.

les intertitres : encouragez la poursuite de la lecture en moins de 80 caractères ! Cela apporte de la clarté au texte et met en exergue une idée forte – qui va suivre – susceptible d’intéresser le lecteur.

les paragraphes : faites en sorte qu’ils soient bien distincts ! Chaque paragraphe doit exprimer une seule idée appuyée par des arguments ou des exemples.