Close

5 ingrédients pour produire une vidéo virale et tenter de faire le buzz !

Produire un buzz maîtrisé : tous les annonceurs en rêvent ! Le principe du buzz vise à surprendre les consommateurs à travers une campagne étonnante, et à les transformer en relais médiatiques en espérant qu’ils diffusent massivement votre vidéo, notamment par le biais des réseaux sociaux. Le buzz est particulièrement rentable pour les annonceurs car le coût de la réalisation est très faible en comparaison avec le nombre de personnes touchées et les potentielles retombées médiatiques qui en découlent. Voici cinq ingrédients pour produire une vidéo virale et tenter de faire le buzz.

Une identification forte et un réel sentiment de proximité

C’est le principal ingrédient pour produire une vidéo virale. Dans votre vidéo, il est conseillé d’adopter une mise en scène ancrée dans le « réel ». C’est-à-dire que les consommateurs doivent connaître ou reconnaître l’environnement dans lequel se déroule votre vidéo – le bus, le métro, le supermarché, la rue -, ils doivent également avoir l’impression de réactions authentiques, intuitives et non simulées. En d’autres termes, ils doivent pouvoir s’identifier, se projeter dans votre vidéo et éprouver un réel sentiment de proximité avec les protagonistes de votre vidéo. Conformément à cette logique, et parce que les environnements urbains sont également ceux où les gens sont les plus connectés – n’oublions pas que l’objectif est que votre vidéo soit relayée -, nous vous conseillons de préférer un environnement urbain et un lieu parfaitement identifiable pour la réalisation de votre vidéo virale.

Une vidéo très créative ou une chute très inattendue

Il s’agit d’un élément central dans la réussite de votre vidéo virale. C’est aussi la partie la plus difficile à imaginer dans la mesure où votre vidéo doit véhiculer un message conforme à vos objectifs et à l’image de votre marque. Soyez créatifs et surprenants, envisagez toutes les possibilités s’agissant de la mise en scène et du scénario ! Votre vidéo doit interpeller le spectateur par son audace, l’incongruité des situations ou l’exceptionnalité de votre mise en scène. Vous pouvez opter pour une vidéo très créative ou miser sur une chute inattendue. Dans tous les cas, votre vidéo doit constituer une réelle surprise pour les spectateurs.

Une très forte implication émotionnelle

Les vidéos qui font le buzz et qui sont relayées à grande échelle impliquent fortement les spectateurs d’un point de vue émotionnel. Que ce soit le rire, la peur, l’admiration, le plaisir ou la colère, votre vidéo doit provoquer une émotion très forte chez les spectateurs. Travaillez votre scénario et testez-le auprès de votre entourage. Si votre scénario suscite des rires, des cris ou de la surprise, vous êtes sur la bonne piste. N’oubliez pas : c’est bien l’émotion qui déclenchera le partage de votre vidéo. Si un spectateur ne partage pas votre vidéo dans les minutes suivant le visionnage, il y a de très faibles chances pour qu’il la partage un jour.

Une vidéo courte… voire très courte

Le format vidéo est un excellent format pour tenter de faire le buzz. Ce format est très apprécié sur le web, il se veut ludique, pratique et demande très peu d’efforts en comparaison avec les supports qui exigent de la lecture ou une forte concentration. Pour mettre toutes les chances de votre côté et favoriser le partage de votre vidéo, il faut que les spectateurs puissent regarder votre vidéo dans sa totalité, et ce, quel que soit l’endroit dans lequel ils se trouvent. À la machine à café, dans les couloirs, à table, en famille ou entre amis, il faut que votre vidéo soit suffisamment courte pour déclencher le fameux « tien, regarde ça ! ». Misez donc sur une vidéo courte voire très courte en ne dépassant pas les trois minutes. Ce format vous obligera également à produire un scénario efficace qui mettra votre idée au centre de la vidéo sans ajouter d’éléments inutiles susceptibles de casser le rythme.

Une technique peu soignée, une réalisation presque amateur

C’est une astuce technique pour renforcer le processus d’identification indispensable à la réussite de votre vidéo virale. Prenez une caméra classique, filmez sans trépieds comme si cette vidéo était produite par un amateur qui serait passé par là, au bon endroit et au bon moment. Vous pouvez également envisager de faire une caméra cachée, c’est une autre astuce pour renforcer le processus d’identification indispensable à la réussite de votre buzz. En faisant intervenir de « vrais gens », de « vrais consommateurs », le spectateur se retrouve lui-même plongé au coeur de la vidéo. C’est la raison pour laquelle de plus en plus de marques misent sur la caméra cachée pour produire une vidéo virale.