Close

Rédaction web : comment définir des bons mots-clés pour ses articles ?

Les mots clés sont analysés par les moteurs de recherche pour déterminer la nature du contenu et son positionnement dans les pages de résultats. Tous les rédacteurs web doivent définir des mots-clés pertinents pour maximiser la visibilité de leurs articles.

Définir une liste de mots-clés qui correspond à la réalité de votre contenu

Avant de définir une liste de mots-clés, le rédacteur doit parfaitement cerner son projet de rédaction. Il doit avoir la trame de son article à l’esprit et connaître toutes les informations qui seront transmises aux lecteurs. Logiquement, le choix des mots-clés dépend principalement du sujet traité et de la nature des informations transmises. Il n’est pas nécessaire de réfléchir à une dizaine de mots clés au risque de produire un contenu « bâtard » qui serait mal compris par les lecteurs ou les moteurs de recherche, d’autant que le « keyword stuffing » – pratique qui consiste à insérer volontairement un grand nombre de mots-clés – est aujourd’hui pénalisé par les moteurs de recherche. En moyenne, on considère que le pourcentage idéal de répétition d’un mot-clé se situe entre 3 et 5%. Une liste de 4 ou 5 mots-clés pertinents sera donc amplement suffisante pour assurer le référencement correct d’un article.

Autre règle fondamentale : ne jamais tromper l’internaute et rester fidèle à la réalité de votre contenu. En choisissant des mots-clés qui correspondent à la réalité de votre contenu, vous attirez des internautes qualifiés qui ont toutes les chances d’être fortement intéressés par votre contenu. D’autre part, sachez que Google ne va pas simplement analyser les deux ou trois mots clés majeurs qui seront présents dans votre article. Il tentera également de juger la richesse de votre contenu en étudiant la diversité du vocabulaire employé et en recensant les synonymes ou termes associés. Il ne faut donc pas hésiter à insérer des groupes de mots ou des expressions variées à condition d’être toujours en adéquation avec la réalité de votre contenu !

Infographie pour savoir comment bien choisir ses mots-clés.

Cibler des expressions ou requêtes de niche plutôt que des mots-clés ultra-concurrentiels

L’une des problématiques rencontrées par les rédacteurs web est la fameuse « concurrence des mots clés ». De facto – et bien que 15% des requêtes totales tapées sur Google le sont pour la première fois ! – un grand nombre de contenus traite plus ou moins du même sujet, il est donc bien difficile de se faire une place parmi tous ces articles concurrents. Une solution qui s’offre à vous pour ne pas voir son contenu « noyé » dans un océan de résultats est de miser sur des mots-clés ou des expressions de niche, moins recherchés par les internautes mais tout aussi pertinents au regard de la requête formulée. À titre d’exemple, une jeune entreprise qui fabrique des chaussures aura beaucoup de mal à apparaître en première page sur la requête « chaussure ». Il pourra en revanche être pertinent d’étudier les mots clés « chausse-pied » ou « chaussure en daim » pour se positionner rapidement sur ces deux requêtes. Il faut aussi avoir à l’esprit que les internautes ne se contentent pas d’un seul mot lorsqu’ils effectuent une recherche, bien au contraire, ils tapent des expressions ou des phrases précises pour affiner les résultats. Il est donc conseillé de privilégier des requêtes très « ciblées » qui seront sans doute plus qualifiées.

Cette stratégie de référencement est appelée « l’effet de longue traîne » par les spécialistes en SEO. Non seulement il y a moins de concurrence sur ces expressions ou phrases clées mais elles génèrent en général un taux de conversion plus fort qu’un mot générique dont l’objet serait « trop large ». Il est souvent pertinent de miser sur des requêtes qui génèrent un trafic plus faible mais fortement qualifié plutôt que de surfer sur des requêtes qui génèrent un trafic plus fort mais très peu qualifié. D’autre part, la recherche de ces expressions et phrases clées permet souvent au rédacteur de dégoter des idées originales pour des sujets potentiellement intéressants à traiter.

Enquêter sur la pertinence des mots clés ou des expressions choisies

Une fois vos mots-clés ou vos expressions choisis, vous pouvez vous renseigner sur la pertinence des requêtes ciblées. Pour accomplir ce travail d’enquête – qui vous confortera ou non dans le choix de vos mots-clés – et vérifier la pertinence de vos choix, vous pouvez utiliser plusieurs outils spécialisés dans l’analyse de mots-clés tels que Optimiz.me ou AppCodes. Ces logiciels – pour la plupart payants – permettent d’avoir une idée précise sur la nature des requêtes tapées par les internautes ainsi que leur concurrence au regard des contenus ou sites internet déjà présents sur la toile.

D’autres applications plus connues permettent également d’effectuer ce travail d’analyse telles que Google Trends ou Google AdWords. Google Trends est réputé très utile car il offre une vision d’ensemble sur les requêtes actuelles des internautes avec la possibilité de filtrer les requêtes par zones géographiques, par périodes, etc. Cet outil permet notamment de cibler des mots clés qui bénéficient d’un effet de mode ou d’une tendance lourde en termes de recherches. Via Google Trends, il est également possible de comparer différents mots clés – jusqu’à 5 – ce qui permet d’avoir une idée juste sur le « poids réel » de vos mots-clés ou de leur pertinence. Du côté de Google Adwords, on appréciera notamment l’outil de conseils de mots-clés qui vous proposera automatiquement une liste de mots-clés en fonction de votre site internet et de votre activité.